Anonymous

De retour de vacances, je décide d’aller faire un examen de routine dans un cabinet de laboratoire d’analyse médicale. Une femme dans la salle d’attente me parle du dépistage du VHC, elle avait entendu parler de cette maladie via une campagne menée pas l’association SOS Hépatites.

Elle réussi à me convaincre de me faire dépister. même si je ne présentait aucun des symptômes mentionnés ; fatigue, asthénie..etc Mais j’avais été exposée à beaucoup de situations à risques (Opérations chirurgicales, diverses hospitalisations en réa respiratoires pour crises d’asthme sévères et plusieurs soins dentaires, apprenant ainsi, que la plus parts des dentistes ne possèdent pas d’autoclaves !!)

Quelques jours après, je reviens récupérer mes résultats d’analyses. Derrière le comptoir, se trouve une jeune femme en blouse blanche, elle me regarde comme si un drame allait s’abattre sur moi, son regard était effrayant. Elle me remet une enveloppe et me lance un sourire… un sourire de pitié. J’avais peur de lire ce qu’il y avait d’écrit mais je ne pouvais attendre plus longtemps. C’est là, que je lis que j’étais positive à l’hépatite C ?!!! Aucune idée de ce que cela impliquait réellement ?! Je pose la question à la dame, c’est alors que sa collègue m’invite dans une pièce et me demande de m’assoir.

Voici ces mots : « je suis sincèrement désolée, vous avez une hépatite C, c’est une maladie sexuellement transmissible, elle est incurable et vous allez mourir ». Pourtant, rien ne semblait montrer qu’elle était désolée pour moi. Elle semblait plutôt me dire que j’avais mérité mon MST, bien fait pour moi. .03 ans après les faits, je reste toujours choquée en repensant à ces mots.
Mes jambes tremblaient, j’avais presque plus de voix, hors de question d’appeler ma famille. Je vais immédiatement voir mon médecin, qui a la lecture de mes analyses, me demande de me calmer et me dit que cela voulait seulement dire que j’avais été en contact avec le virus, que j’aurai pu tres bien l’éliminer et que même, ce n’était qu’une hépatite C et que cela se soignait tres bien, Je pouvais enfin respirer et sourire.

La suite vous la connaissez, examens après examens : génotype 1. Charge virale à 5000 UI/ml. F2, A2. Je commence le TT 02 mois après.

Apres 03 mois de TT, PCR Qualitative négative. Au 08eme mois mes analyses montrent une rechute alors que mon TT n’était pas encore terminé. Ma joie n’avait pas duré très longtemps et ma bonne humeur avait laissé place à la tristesse et aux interrogations.

Maintenant grâce a l’association SOS Hépatites, j’ai repris confiance en moi, j’ai rencontré des gens qui vivaient la même chose et qui contrairement a moi souriez tout le temps. J’ai appris à connaitre ma maladie et à vivre avec mais pas pour longtemps, j’espère..loll j’attend le nouveau traitement avec impatience.. je n’ai pas encore dit mon dernier mot !! Gladiator sera bientôt de retour. Mais cette fois ci avec beaucoup plus de recule.

J’ai rejoins l’association SOS Hépatites et j’aide les gens a mon tours. Je ne veux plus que des malades revivent mon expérience

Share your story now

For people living with a hepatitis condition, it really helps to know they’re not alone. That’s why we’re inviting people to share their stories.

David's Story

David

Share your story now For people living with a hepatitis condition, it really helps to know they’re not alone. That’s why we’re inviting people to

Read my story
shaibu issa

Shaibu

Share your story now For people living with a hepatitis condition, it really helps to know they’re not alone. That’s why we’re inviting people to

Read my story