Résolution de l’OMS + Cadre

La Résolution de l’Organisation mondiale de la Santé

Face à la vaste mobilisation de l’Alliance mondiale contre l’hépatite et de groupes de patients du monde entier, l’Assemblée mondiale de la Santé a adopté une résolution sur l’hépatite virale. Soutenue par 194 États membres, cette résolution reflète la prise de conscience généralisée de la nécessité de prendre des mesures urgentes pour combattre ces maladies.

Pour la première fois, la résolution reconnaît l’impact mondial des hépatites B et C, deux maladies qui font un million de morts chaque année et qui, à ce jour, n’ont pas bénéficié de l’attention mondiale qu’elles méritent. La résolution exprime clairement le besoin de s’attaquer à l’hépatite virale d’une manière coordonnée à l’échelle mondiale avec des ressources dédiées. Elle officialise également la Journée mondiale contre l’hépatite, désormais reconnue à l’échelle mondiale comme point central des efforts de sensibilisation nationaux et internationaux.

Nous aimerions remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées pour s’assurer que cette résolution serait adoptée. L’Alliance mondiale contre l’hépatite et les groupes de soutien sont à présent impatients de collaborer avec les gouvernements et l’OMS pour prendre les premières mesures qui s’imposent dans les plus brefs délais afin de prévenir de nouvelles infections et d’apporter un soutien essentiel aux 500 millions de personnes qui vivent avec l’hépatite virale à travers le monde.

Consulter la résolution de l’OMS sur l’hépatite virale

Prévention et lutte contre l’hépatite virale : Cadre pour une action mondiale

À la suite de l’adoption de la résolution sur l’hépatite virale, l’OMS a lancé un nouveau cadre mondial intitulé « Prévention et lutte contre l’hépatite virale : Cadre pour une action mondiale lors de la Journée mondiale contre l’hépatite 2012. Ce cadre décrit les quatre domaines d’intervention pour prévenir, traiter et sauver la vie des personnes infectées par l’hépatite par le biais de stratégies ciblées régionales et nationales. Ces stratégies vont permettre de combattre la maladie qui reste largement ignorée, non diagnostiquée et non traitée en dépit des 500 millions de personnes infectées à travers le monde.

Les quatre axes stratégiques sont les suivants :

Axe 1 : Sensibiliser le grand public, favoriser les partenariats et mobiliser des ressources
Axe 2 : Mettre en place une politique fondée sur des faits probants et récolter des données pour prendre des mesures
Axe 3 : Prévenir la transmission
Axe 4 : Dépister, soigner et traiter

Consulter le Cadre pour une action mondiale contre l’hépatite virale