Renforcement des capacités

Rapprocher les parties prenantes : nous sommes fiers de disposer d’un vaste réseau de médecins, de personnes mobilisées et de communautés car notre travail consiste notamment à rapprocher  ces acteurs pour favoriser la collaboration. À partir de 2015, nous entendons organiser un Sommet mondial sur l’hépatite virale qui tiendra lieu de premier forum international où les leçons tirées et les meilleures pratiques seront reconnues et partagées, un débat productif sera encouragé, la notion de responsabilité réaffirmée, et où la communauté mobilisée contre l’hépatite virale s’engagera à prendre des mesures collectives pour surmonter les défis majeurs auxquels nous sommes confrontés.

Promouvoir les meilleures pratiques : nous nous mettons régulièrement en relation avec les gouvernements et soutenons des idées en vue d’interventions réussies. Ayant identifié le besoin d’un forum sur les meilleures pratiques plus accessibles, nous travaillons actuellement à créer un outil de référence en ligne qui va permettre aux différents pays de consulter des exemples de meilleures pratiques qu’il convient d’utiliser pour élaborer des stratégies nationales efficaces.

Soutenir les personnes mobilisées : nos membres et nos réseaux réalisent un excellent travail de mobilisation. S’ils ont besoin d’aide, nous sommes là pour établir un contact direct avec des gouvernements, écrire des lettres ou les mettre en relation avec d’autres personnes afin d’accroître l’ampleur de leurs campagnes.

Informer et apporter des ressources : nous fournissons à nos membres des ressources telles que des kits et des fichiers d’informations médias. Nous facilitons également la mise en relation des groupes pour un impact majeur garanti et leur offrons des occasions de promouvoir leur travail, par exemple en acquérant des espaces publicitaires pour nos membres en Amérique latine à titre gracieux ou en leur donnant des opportunités d’interviews radiophoniques en Afrique. Nous nous efforçons également d’informer nos membres des débats mondiaux sur l’hépatite virale, des nouveaux traitements et de leur offrir des opportunités de participer à des campagnes mondiales.

Seconder l’OMS : l’Alliance seconde un membre du personnel de l’Organisation mondiale de la Santé afin de gérer le Réseau mondial de l’hépatite instauré par l’OMS. Nous travaillons également en collaboration étroite avec les bureaux régionaux de l’OMS et espérons garantir la négociation de stratégies régionales dans chaque région dans les années à venir, et ce grâce à un travail de mobilisation auprès des pays et d’interventions lors de réunions des Comités régionaux. 

Créer des groupes de patients : nous avons déjà aidé à la création de groupes de patients dans de nombreux pays et nous nous engageons à poursuivre sur cette voie jusqu’à disposer de groupes dans tous les pays. 

Ateliers : Nous travaillons actuellement à l'organisation de nos premiers ateliers destinés aux membres et aux parties prenantes afin de réunir des experts qui évoqueront les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans notre lutte pour éradiquer l’hépatite virale. Notre tout premier atelier se tiendra en Afrique en 2014.