La réunion des partenaires de l’UE

Les récentes élections européennes nous ont fourni une bonne opportunité de passer en revue la manière dont l’hépatite virale est gérée en UE. À l’heure actuelle, le simple nombre de rapports et recommandations mis à la disposition des eurodéputés et de la Commission européenne est un frein à la prise de mesures. Il y a tout simplement trop d’informations depuis trop d’angles différents. En réponse à cela, l’Association européenne des malades du foie (European Liver Patients Association, ELPA), en collaboration avec l’Alliance, a convoqué ce mois-ci à Bruxelles une réunion des partenaires européens afin d’entamer le processus de synthèse de toutes ces données en un seul rapport à envoyer aux eurodéputés. Arriver à ce que l’ensemble des entités mobilisées s’expriment au travers d’un seul document politique est susceptible d’accroître largement l’implication à la cause.

D’autres initiatives seront avancées, telles que celle d’apporter un soutien aux champions de l’hépatite virale du Parlement européen et des parlements nationaux, et les mettre en relation afin qu’ils puissent travailler en synergie. En plus d’améliorer les relations, cela permettrait de simplifier les politiques et donc d’accélérer la prise de décisions et la mise en place de programmes.